2021 - tes lèvres, ta langue

de veines, de lait, tes lèvres, ta langue, 05.IX.2021, une feuille du figuier du potager, photographie numérique couleurs

press to zoom

de veines, de lait, tes lèvres, ta langue, 05.IX.2021, sept empreintes de feuilles de figuier, poudre de graphite, ocre rouge et huile vierge de germe de blé par première pression à froid sur papier buvard blanc, 250 g/m2, 120 x 80 cm, en suspension à 28 cm du sol + coupe en roche volcanique d’andésite, ø : 28 cm, hauteur : 7,5 cm + figue noire fraîche

press to zoom

de veines, de lait, tes lèvres, ta langue, 05.IX.2021, sept empreintes de feuilles de figuier, poudre de graphite, ocre rouge et huile vierge de germe de blé par première pression à froid sur papier buvard blanc, 250 g/m2, 120 x 80 cm, en suspension à 28 cm du sol + coupe en roche volcanique d’andésite, ø : 28 cm, hauteur : 7,5 cm + figue noire fraîche

press to zoom
1/8

« Je veux rejeter la figue dans le paradis de l’existence, dans le paradis de ce que le corps connaît aux dépens de l’esprit » – Francis Ponge, Comment une figue de paroles et pourquoi (1977), brouillon du 19 août 1958, Paris, GF-Flammarion, 1997, p. 81.