2021 - la naissance des feuilles

la naissance des feuilles, 12.IV.2021 et 14.IV.2021, photographie numérique couleurs, bourgeon et feuilles d’érable sycomore (acer pseudoplatanus)

la naissance des feuilles, 12.IV.2021 et 14.IV.2021, photographie numérique couleurs, bourgeon et feuilles d’érable sycomore (acer pseudoplatanus)

anonyme, peinture tantrique, Jodphur (Rajasthan, Inde), 2008, technique mixte (aquarelle, tempera, gouache, encre) sur papier de récupération, 34,6 x 22,5 cm, collection privée, Paris : l’attirance entre Śakti et Śiva, entre l’énergie féminine et l’énergie masculine

la naissance des feuilles, 12.IV.2021 et 14.IV.2021, photographie numérique couleurs, bourgeon et feuilles d’érable sycomore (acer pseudoplatanus)

1/20

- 4,2 Ga : apparition des bactéries et des archées, les premières formes de vie sur Terre, par séparation de leur ancêtre universel commun anonyme « LUCA ».

 

- 3,8 à - 3,5 Ga : apparition présumée des procaryotes marins photosynthétiques.

 

- 3 Ga : apparition présumée des cyanobactéries unicellulaires.

 

- 2,1 à - 1,1 Ga : apparition présumée des eucaryotes.

 

- 1 Ga : apparition présumée des algues vertes multicellulaires – Proterocladus antiquus (fossile d’algue verte multicellulaire découvert dans le nord de la province du Liaoning, à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, dans la formation rocheuse de Nanfen : Qing Tang, Ke Pang, Xunlai Yuan et Shuhai Xiao, « A one-billion-year-old multicellular chlorophyte », Nature Ecology Evolution, n° 4, avril 2020, p. 543–549, texte publié en ligne le 24 février 2020, https://doi.org/10.1038/s41559-020-1122-9).

 

- 475 Ma : apparition présumée des plantes terrestres à spores – les mousses, les lichens, les hépatiques, les anthocérotes, les champignons, les sélaginelles, les lycopodes, etc.

 

- 250 Ma : apparition présumée des premières plantes à ovule nu porté par une feuille fertile, les gymnospermes – les cycas, les ginkgos, mais aussi les araucarias, les podocarpus, etc.

 

- 190 à - 120 Ma : apparition présumée des premières plantes à graines et à fleurs, les angiospermes – Archaefructus liaoningensis (fossile découvert dans la province du Liaoning,  à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, dans la formation géologique d’Yixian datée du Crétacé inférieur) ; Montsechia vidalii (fossile découvert dans les sédiments d’anciens lacs d’eau douce de deux localités espagnoles, El Montsec dans les Pyrénées, province de Lérida, et Las Hoyas dans les monts Ibériques, province de Cuenca, sédiments datés de l’étage Barrémien du Crétacé inférieur).

 

Depuis, à chaque printemps, au gré des logiques évolutives et des mécanismes adaptatifs des êtres vivants, la poursuite des cycles de la vie.

 

La fidélité toujours recommencée de leur beauté.

 

Une danse d’éclosion.

 

Et les études du physicien français Étienne Couturier sur la géométrie des plis et des antiplis (kirigami) des feuilles lors de la préfoliaison, en particulier la géométrie des plis et des antiplis des feuilles lobées à phyllotaxie opposée des feuilles des érables sycomores (acer pseudoplatanus) :

 

Étienne Couturier, Pli et forme des feuilles, thèse de doctorat de physique soutenue à l’Université Paris-Diderot-Paris VII, 30.X.2009, sous la direction de Stéphane Douady.

 

Étienne Couturier, Sylvain Courrech du Pont et Stéphane Douady « A Global Regulation Inducing the Shape of Growing Folded Leaves », PLoS ONE, vol. 4, n° 11, 23 novembre 2009, version électronique : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0007968.

 

Étienne Couturier, Nicole Brunel, Stéphane Douady et Naomi Nakayama, « Abaxial growth and steric constraints guide leaf folding and shape in Acer pseudoplatanus », American journal of botany, vol. 99, n° 8, 1er août 2012, p. 1289-1299, version électronique : https://doi.org/10.3732/ajb.1100325.