2020 - marcher, restituer : le philosophe

marcher, restituer : le philosophe, 25.III.2020, sculpture, branche d’abricotier (hauteur : 250 cm, largeur : 160 cm), voile de croissance (17 g/m2), fil de nylon transparent (ø 0,30 mm), suspension à 65 cm du sol, pinceau (longueur : 34 cm), feuille de papier (84,2 x 59,7 cm), encre de Chine, onze vues d’atelier

marcher, restituer : le philosophe, 25.III.2020, sculpture, branche d’abricotier (hauteur : 250 cm, largeur : 160 cm), voile de croissance (17 g/m2), fil de nylon transparent (ø 0,30 mm), suspension à 65 cm du sol, pinceau (longueur : 34 cm), feuille de papier (84,2 x 59,7 cm), encre de Chine, onze vues d’atelier

marcher, restituer : le philosophe, 25.III.2020, encre de Chine sur papier, 84,2 x 59,7 cm

marcher, restituer : le philosophe, 25.III.2020, sculpture, branche d’abricotier (hauteur : 250 cm, largeur : 160 cm), voile de croissance (17 g/m2), fil de nylon transparent (ø 0,30 mm), suspension à 65 cm du sol, pinceau (longueur : 34 cm), feuille de papier (84,2 x 59,7 cm), encre de Chine, onze vues d’atelier

1/12

marcher, restituer : le philosophe, 25.III.2020, sculpture,

branche d’abricotier (hauteur : 250 cm, largeur : 160 cm),

voile de croissance (17 g/m2), fil de nylon transparent (ø 0,30 mm),

suspension à 65 cm du sol, pinceau (longueur : 34 cm),

feuille de papier (84,2 x 59,7 cm), encre de Chine,

une vidéo, 20 secondes

Est-ce le pinceau qui prolonge la vie de l’arbre, qui diffuse sa sève ?

 

N’est-ce pas plutôt l’arbre qui donne au pinceau sa respiration et à l’encre ses nuances ?

 

Une virole sphérique de bois : le pinceau est un pinceau d’apprentissage.

 

Une sorte d’autoportrait ?

 

Peut-être.

Dans un courrier électronique du lundi 6 avril 2020, Élie During m’écrit : « La vidéo est superbe : c’est la nature qui trace son propre cercle ! Heureux de voir le pinceau japonais à si bon usage ».