2016 - nue

« nue » : est-ce là la brèche que tu cherches pour ouvrir le passage du nu aux nudités ? ne faudrait-il pas vivre avec plus de douceur encore les entreliens du dénuement ?

Lorand Gaspar, Derrière le dos de Dieu, Paris, Gallimard, 2010 : « Tu penses à la défaite des corps / Et tout à coup tu vois, tu sens / Que cette nudité est un seuil / Que l’on ne peut franchir qu’en / Laissant là toute hâte et aveugle désir ».

© Dominique Weber. Tous droits réservés - 2017. Site conçu et réalisé par Jeanne Weber

  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon