2016 - écrire dessiner jardiner

« Écrire et dessiner sont identiques en leur fond ».

 

Paul Klee, La Pensée imageante (= Das bildnerische Denken. Schriften zur Form- und Gestaltungslehre, Jürg Spiller (éd.), Bâle et Stuttgart, Schwabe, 1956, posthume), texte traduit dans Théorie de l’art moderne, trad. fr. Pierre-Henri Gonthier, Paris, Gallimard, 1998, p. 58 = La Pensée créatrice, trad. fr. Sylvie Girard, Paris, Dessain et Tolra, 1973, p. 17.

 

 

« Le dialogue avec la nature reste pour l’artiste condition sine qua non. L’artiste est homme ; il est lui-même nature, morceau de nature dans l’aire de la nature ».

 

Paul Klee, Voies diverses dans l’étude de la nature (= Wege des Naturstudiums, Staatliches Bauhaus in Weimar, Weimar-Munich, Bauhausverlag, 1923), texte traduit dans Théorie de l’art moderne, trad. fr. Pierre-Henri Gonthier, Paris, Gallimard, 1998, p. 43.

© Dominique Weber. Tous droits réservés - 2017. Site conçu et réalisé par Jeanne Weber

  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon