2016 - sols

Sols complémentaires, nécessairement complémentaires.

 

Arne Naess, « Le mouvement d’écologie superficielle et le mouvement d’écologie profonde de longue portée. Une présentation » (1973), trad. fr. Hicham-Stéphane Afeissa, dans Hicham-Stéphane Afeissa, Éthique de l’environnement. Nature, valeur, respect, Paris, Vrin, 2007, p. 52 : « Rejet de l’image de l’homme-au-sein-de-l’environnement en faveur de l’image relationnelle de champ de vue total. Les organismes sont des nœuds au sein du réseau ou du champ de la biosphère, où chaque être soutient avec l’autre des relations intrinsèques. Une relation intrinsèque entre deux choses A et B est telle que la relation appartient aux définitions ou aux constitutions fondamentales de A et de B, si bien qu’en l’absence de cette relation, A et B cessent d’être ce qu’ils sont. Le modèle du champ de vue total ne dissout pas seulement le concept de l’homme-au-sein-de-l’environnement, mais tout concept d’une chose comprise comme chose-compacte-au-sein-d’un milieu ».

 

Le jaune et le bleu.

© Dominique Weber. Tous droits réservés - 2017. Site conçu et réalisé par Jeanne Weber

  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon