2015 - le jardin d’été

Jean-Jacques Rousseau, À François-Henri d’Ivernois, 1er août 1765, Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, MsR 287, f. 56-57, dans Œuvres complètes de J.-J. Rousseau, avec des notes historiques, Paris, Lefèvre, 1839, t. 8-2 (Correspondance), p. 77-78 : « Je raffole de la botanique : cela ne fait qu’empirer tous les jours. Je n’ai plus que du foin dans la tête, je vais devenir plante moi-même un de ces matins ».

© Dominique Weber. Tous droits réservés - 2017. Site conçu et réalisé par Jeanne Weber

  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon